Bienvenue sur l'écho du champ de bataille

« L’écho du champ de bataille » a pour ambition de vous proposer à la lecture et à la réflexion des contributions sur des sujets relatifs à la stratégie, à l’art opératif, à la tactique et plus largement sur l’engagement et l’emploi des armées. Ces brèves, illustrations ou encore problématiques vous seront livrées sous le prisme de l’histoire militaire mais aussi sous celui des théâtres d’opérations d’hier, d’aujourd’hui, voire de demain. Des enseignements de grands chefs militaires de toutes les époques aux analyses polémologiques prospectives en passant par la doctrine ou aux équipements des forces françaises et étrangères. Gageons que vous aurez plaisir à lire ces articles ou à contribuer au débat. Bonne lecture…

jeudi 26 juillet 2012

Petit point de situation opérationnel.



Je saisis l’occasion de mon 100ème abonné « Twitter » et, depuis le 3 octobre 2011, de vos 37 800 connexions à « L’écho du champ de bataille » pour faire un petit point de situation sur le blog, sur ce qui a été fait, ce qu’il reste à faire et les évolutions à venir. J’en profite pour vous remercier de participer à cette initiative par vos commentaires, vos encouragements ou tout simplement, votre lecture régulière.

En préambule, j’aimerais insister sur l’intérêt, selon moi, de l’histoire militaire ainsi que de l’histoire bataille dans la réflexion stratégique et tactique. Très souvent critiquées, ces deux matières d’étude ont régulièrement été considérées, à tort, comme trop narratives et pas assez problématisantes. Pourtant, les articles publiés sur ce blog démontrent que l’histoire militaire reste un formidable support de réflexion sur le passé (comprendre les faits, les raisons du succès ou de l’échec) mais aussi du présent, voire de l’avenir. En effet, même si les situations opérationnelles ne sont jamais les mêmes, à des périodes différentes (y compris sur le même terrain), l’organisation des unités, les modes d’action choisis, la compréhension des principes ou de la doctrine, la décision du chef, les contraintes de telle ou telle arme, les frictions comme le brouillard de la guerre, tous ces éléments traversent les époques, pour apporter des enseignements, des pistes et des solutions aux combats contemporains. En outre, l’histoire militaire est une remarquable école de ce que l’on appelle aujourd’hui « la mémoire » pour rendre hommage à tel ou tel combattant, tel commandant illustre, tels unités ou penseurs de l’art de la guerre (ainsi alimenter le lien armée-nation et notre patrimoine historique).

C’est donc dans ce cadre que j’ai mis en ligne 129 posts, parfois courts pour introduire une citation, un ouvrage ou une exposition, mais bien souvent, plus étayés pour évoquer une bataille, ouvrir un échange ou développer une idée, un principe tout comme une évolution doctrinale. J’espère avoir suscité chez vous de l’intérêt même si le faible nombre de commentaires ne me permet pas toujours d’alimenter le débat autant que je l’aurais voulu.

Mais il reste encore beaucoup à faire et rien n’est plus sclérosant que de se contenter de l’acquis (c’est valable également en tactique : celui qui n’évolue pas est souvent vaincu). Aussi, en toute humilité,  dans un processus encore plus pédagogique et davantage éducatif, je souhaite faire évoluer le blog pour qu’il soit plus didactique et plus facilement exploitable.

Tout d’abord, en simplifiant les libellés et en classant les articles selon de nouvelles thématiques à partir d’un onglet général. De plus, j’élargirai les thèmes d’étude avec des posts sur l’histoire et l’évolution de la tactique, de l’art opératif, de la stratégie ou des grands principes mais aussi sur certaines unités, sur les décorations ou quelques équipements spécifiques (blindés, transmissions, canons,…).
Enfin, les citations seront regroupées sur un recueil numérique afin de les consulter, à loisir, et les ouvrages classés dans une bibliographie. Cette évolution nécessitera peut-être la migration du blog vers un autre hébergeur si les contraintes techniques venaient à l’imposer. Je suis bien sûr à l’écoute de vos propositions et de vos suggestions pour améliorer « L’écho du champ de bataille ». Encore merci pour votre fidélité, bonne lecture …

Frédéric JORDAN

1 commentaire: